Une vérité qui dérange

L’écureuil cherche avidement

Les noix cachées

Ses mots qu’il a déjà dits

Il y en a tant

Dans le brouillard de temps

Il a beaucoup oublié

Il blâme tous les autres

Les doigts comme les épées

Il chauffe l’huile brûlant et

Aiguise ses histoires élastiques

Avec un verre d’advocaat

Il est devenu plastique

On ne pourrait jamais accepter

Un colis juste comme ça

Madame la factrice

Je ne suis pas chez moi

Même s’il reste

Sur le lit de mort

Il peut tricher Dieu

Qu’il n’a pas du tort

Les mains aux oreilles

Pour les protéger

Au cas où ils vont roussir

Les mots de la vérité

Le singe de sagesse

Va nier tout car

Le boomerang prodigue

Jamais retournera

Les poings fermés

En grinçant les dents

Il n’avalerait jamais

Parce que, parce que

Le sage lui a donné une pelle

Pour trouver ses noix perdues

Et il creuse á l’Australie

Parce que, parce que

Le maçon en pierres

A finalement écrit

Sur sa pierre tombale

« Il avait toujours raison, parce que, parce que »

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s